Menu icoMenu232White icoCross32White

header.imagePlaceholder

header.clickToEdit

header.imagePlaceholderheader.backgroundPlaceholder

header.clickToEdit
Association IPSEA pour la promotion de la Recherche Qualitative Médicale

Qu'est ce que la recherche qualitative ?

la méthode « IPSE » pour les chercheurs en RQ
(Inductive Process to analyze the Structure of lived Experience)

 

Dans le champ de la médecine, on assiste ces dernières années à un changement de paradigme d’une médecine centrée sur le médecin à une médecine centrée sur le patient. Les médecins se doivent dorénavant de voir aussi la maladie telle que les patients la perçoivent et la vivent, en particulier en ce qui concerne les attentes et les objectifs des soins.

Le modèle biomédical paternaliste est progressivement remplacé par une médecine plus collaborative qui prend en compte la subjectivité du patient, c’est-à-dire son point de vue, ses choix, ses attentes et ses croyances dans le processus du soin. Parallèlement, la médecine fondée sur les preuves (EBM=evidence based medecine) a montré ses limites dans la production de connaissances, puisqu’elle se réduit trop souvent à une approche quantitative, basée exclusivement sur les résultats des ECR (essais contrôlés randomisés) produisant des données pour un sujet « statistique, moyen ».

Ce nouveau contexte a entraîné l’émergence du concept de « patient-reported outcomes » (PROs) et de méthode pour les mesurer (patient-reported outcome measures, PROMs).

  Les PROs sont des évaluations rapportées directement par les patients concernant leurs vécus, pensées, points de vue sur leur maladie et sur leurs soins médicaux. Les PROs ont pour fonction d’appréhender les perspectives du patient sur les bénéfices du traitement et les résultats qui pour lui sont importants. Ces mesures sont de plus en plus demandées par les autorités de santé et s’avèrent très utiles pour les médecins, les patients mais aussi les tutelles.


La recherche qualitative s’impose de plus en plus dans le champ des études cliniques en santé. Les méthodes qualitatives s’intéressent à ce que les sujets disent de ce qu’ils vivent.

Ces méthodes sont le « gold standard » pour explorer les perspectives des patients en cherchant à décrire, comprendre et approfondir un phénomène observé et à capturer ce qu’une personne dit à propos de ce qu’elle a vécu.

 

"Les méthodes qualitatives s’intéressent à ce que les sujets disent
de ce qu’ils vivent"

Depuis 2011, notre groupe de recherche qualitative en santé a développé une expertise pour l’utilisation des méthodes qualitatives afin d’explorer des problématiques complexes en médecine et en psychiatrie.  
En nous étayant sur un paradigme constructiviste et par une approche phénoménologique, nous avons progressivement élaboré et développé notre propre méthode de recherche qualitative pensée spécifiquement pour la recherche médicale : la méthode IPSE pour Inductive Process to analyze the Structure of lived Experience, méthode structurée et structurante pour pouvoir réaliser des recherches rigoureuses. Notre méthode est basée sur un processus inductif, phénoménologique descriptif et cherche à s’approcher au plus près de l’expérience vécu des protagonistes du soins, qu’ils soient patients, proches ou soignants, afin d’aboutir à des implications concrètes comme le développement de PRO.

 

Laurence Verneuil

La médecine intégrative

18 juillet 2017

La question de recherche initiale n’est jamais conceptuelle ou théorique mais directement en lien avec la vie et le vécu expérientiel des protagonistes du soin

Le point de départ d’une étude qualitative est toujours une question non résolue autour de l’expérience d’individus impliqués dans des soins médicaux. Ou l’évaluation d’une thérapeutique qu’elle soit médicamenteuse ou non médicamenteuse, avec la volonté de mettre en évidence les indicateurs pertinents d’efficacité du point des vue des protagonistes des soins.
C’est à l’appui d’une structure d’expérience, émergente et structurée à partir du verbatim des entretiens, que sont mis en évidence ces indicateurs. La structure d’expérience est le point central de la méthode mais elle n’est pas une fin en soi mais un moyen. il s’agit de partir de cette structure d’expérience, une fois celle-ci obtenue à l’oral et transcrite, et l’analyser pour dégager des pistes concrètes d’amélioration des soins et de l’organisation des soins.
L’objectif d’une étude qualitative réalisée selon la méthode IPSE n’est pas la connaissance pour la connaissance, mais la connaissance au service d’améliorations concrètes de la vie et des soins des patients. La construction des résultats est directement liée et guidée par cet objectif. Le choix des axes d’expérience qui vont constituer les résultats de l’étude est déterminé par leur pertinence et leur originalité et non par leur récurrence dans le matériel analysé, ce qui distingue nettement les recherches qualitatives des études quantitatives.

Cependant les deux approches qualitatives et quantitatives

sont complémentaires

 

puisqu’une recherche qualitative permet par exemple de déterminer des indicateurs pertinents d’efficacité d’un traitement selon les patients, qui pourront ensuite être utilisés comme critères d’évaluation de l’efficacité dans une étude quantitative.

 

un article de
Anne Revah-Levy

cliquez pour accéder à des références utiles

 

La Recherche Qualitative vous intéresse ?

Informez-vous sur l'Ecole de formation IPSEA

 

Vous voulez vous former à la Recherche Qualitative ?

Informez-vous sur nos formations aux entretiens et à l'analyse

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus